Le traitement de l'apnée simple du sommeil

Un petit appareil si utile

Si vous êtes sujet à l'apnée du sommeil, l'adoption de saines habitudes de vie vous sera d'abord recommandée et sera naturellement bénéfique à long terme. Le traitement dépendra ensuite de la sévérité des symptômes et de leurs causes.

L'utilisation de l'appareil CPAP (de l'anglais Continuous Positive Airway Pressure, soit Pression Positive Continue) est le meilleur traitement pour les patients souffrant d'apnée obstructive du sommeil. La pression positive continue provient de l'air poussé par l’appareil vers les voies respiratoires, de façon à les maintenir ouvertes. Cette pression doit être ajustée continuellement ou régulièrement.

Votre médecin prescrira donc le type d'appareil le plus approprié selon votre diagnostic en tenant compte, au besoin, des autres maladies dont vous souffrez. L'objectif est de trouver la pression la plus basse qui permettra de prévenir l'obstruction/affaissement des voies respiratoires pendant les différents stades du sommeil.

Si vous souffrez d'autres types d'apnée ou d'apnées du sommeil de type complexe (persistence ou augmentation d'apnées centrales lorsque les apnées obstructives sont traitées), votre médecin spécialiste pourra être amené à choisir un appareil Bilevel ou Bilevel automatisé (par exemple pour traiter la respiration dite Cheyne-Stokes). En suisse ces appareils sont classés sous la "ventilation".

La voie est libre grâce au masque

Les différents types d'appareils CPAP :

L'appareil à CPAP fixe : L'appareil délivre toujours l'air avec la même pression et le réglage (titration) doit se faire en laboratoire.

L'appareil auto CPAP ou aPAP : il s'agit d'un développement plus récent des appareils CPAP. Le niveau de pression s'adapte en fonction des événements respiratoires (apnées, hypopnées) ou des ronflements pendant toute la nuit et il enregistre les données respiratoires.

Ajuster et utiliser pour ressentir les bienfaits

Un temps d'adaptation est nécessaire afin de ressentir les bienfaits du traitement de l'apnée du sommeil. Il peut durer de 4 à 6 semaines, une utilisation quotidienne de l'appareil est indispensable pour assurer le succès du traitement.

Il faut tout d'abord apprendre à respirer avec le masque sur le visage puis régler l'inconfort et les petits problèmes occasionnels d'ajustement (par exemple, ajustement du masque, obstruction nasale).

Il est impératif de procéder à un contrôle tous les ans (1). Ce contrôle porte sur l’efficacité de la thérapie et le bon fonctionnement de l’appareil. Ce contrôle est imposé par santesuisse, sans lui les caisses-maladie peuvent arrêter de prendre en charges les frais de la thérapie. Cela répond aussi aux recommandations des fournisseurs et prestataires.

 

(1) Selon les pays l'exercice de certaines professions est interdit aux personnes qui ne sont pas traitées lorsqu'elles souffrent d'apnées du sommeil ; cela s'applique en particulier en Suisse pour les chauffeurs.