Bilevel, appareil de ventilation à deux niveaux de pression

Appareil Bilevel, aussi appelé BiPAP ou VPAP : agit sur le même principe que les appareils CPAP, si ce n'est qu'il délivre une pression à deux niveaux différents avec une pression d'air réduite à l'expiration, ce qui aide la ventilation. Cet appareil bénéficie de nouveaux algorithmes qui ajustent les pressions en fonction des évènements respiratoires. Il était à l'origine surtout utilisé pour les personnes qui avaient besoin d'une pression positive élevée, améliorant ainsi le confort et la tolérance au traitement. Il est de plus en plus utilisé pour traiter les apnées "complexes" du sommeil.

Remarques sur la Ventilation Non-Invasive

La ventilation non-invasive (VNI) est largement acceptée en tant que traitement au long court des insuffisances respiratoires hypercapniques chroniques. La surveillance de l'efficacité durable de la VNI repose généralement sur l'historique médical, l'analyse des gas du sang pendant la journée, l'oximétrie pulsée pendant la nuit, parfois couplée avec une capnographie transcutanée (1).

Si nous utilisons le plus souvent les appareils Bilevel (surtout les appareils automatisés de dernière génération) pour traiter les troubles de la respiration pendant le sommeil (p.ex. causés par des apnées complexes du sommeil), nous avons également les compétences requises en VNI : nos spécialistes chez Sleep & Health savent prendre en charge les patients sous VNI et peuvent aider, sous la responsabilité du médecin spécialiste, à optimiser les réglages des appareils et permettre au patient de rester à la maison aussi indépendant que possible.

Depuis quelque temps, la reconnaissance grandissante d'évènements repiratoires se produisant pendant la ventilation a amené à un plus grand recours aux appareils de polysomnographie et polygraphie afin d'améliorer sur la durée les réglages de la VNI (2).

Les fuites non-intentionnelles (essentiellement les fuites d'air autour du masque) font partie des problèmes les plus fréquents, tout comme le manque de synchronie machine-patient, et les évènements de type obstructif ou central (résiduels - résultant par exemple de l'apnée du sommeil - ou induits par la VNI) : notre savoir-faire joue un rôle capital pour déterminer et ajuster le bon masque, et trouver les meilleurs réglages machine qui peuvent en résulter.

 

(1) JP Janssens, JC Borel, JL Pepin. Nocturnal monitoring of home non-invasive ventilation: the contribution of simple tools such as pulse oxymetry, capnography, built-in ventilator software and autonomic markers of sleep fregmentation. Thorax 2010; 66:438-445

(2) J Gonzales-Bermejo, C Perrin, JP Janssens, et al. Proposal for a systematic analysis of polygraphy or polysomnography for identifying and scoring abnormal events occurring during non-invasive ventilation. Thorax 2012; 67: 546-552